entre-deux-vagues-cours-en-ligne.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
entre-deux-vagues_entete_02.jpg
 

L'automne se pointera bientôt!

Vous pouvez consulter notre programmation qui est
disponible en ligne dès maintenant.

N'hésitez pas à communiquer avec nous pour toute
information au 418 723-3944.

 

 

Un premier Salon du Bébé dans l'Est

24 mai 2017

Le Salon regroupera une cinquantaine de commerçants, organismes, services gouvernementaux : « L’engouement des partenaires est très présent. Nous n’avions pas encore fait d’annonce, et déjà nous avons un tiers de nos exposants, 15 kiosques se sont montrés intéressés. Le but est de regrouper sous un même toit des exposants divers en lien avec la périnatalité, de la grossesse au bébé de 24 mois, une sortie pour toute la famille », explique Julie Berthiaume, agente de développement au centre Entre deux vagues et coordonnatrice du Salon.

Le Salon accueillera des stands de ventes de produit présentant les nouvelles tendances, des stands de services de professionnels, comme des ergothérapeutes, ostéopathes, des stands d’informations. « Il y aura aussi un espace scène, une zone bougeotte et une halte bébé pour nourrir, bercer ou changer les bébés dans le calme », précise Mme Berthiaume.

Le Salon est né d’un besoin constaté chez les clients du centre Entre deux vagues, fait savoir Josée Lemieux, directrice : « Il n’y avait rien à l’est de Québec et leur salon est relativement récent, il a quatre ans. Nous avons fait des focus groupes et des sondages auprès de notre clientèle pour s’assurer que le Salon réponde bien à leur besoins. Cela va avec notre mission de soutien périnatal, nous voulions mettre en valeur l’importance d’un bébé dans une vie et en même temps augmenter l’autonomie et la valorisation des parents et grands-parents. »

Entre Deux vagues compte en moyenne 300 nouvelles clientes, année après année, selon sa directrice. « C’est une clientèle qui ne demeure que peu longtemps avec nous mais souvent, les mamans reviennent pour un autre bébé, « entre deux vagues » nous portons très bien notre nom ! »

Le Cron démarre